Début d’une nouvelle vie : freelance

Début d’une nouvelle vie : freelance

Devenir freelance n’était pas ce à quoi je pensais plus jeune, ni même à ma sortie d’études d’arts graphiques. De mémoire, j’ai toujours fréquenté des freelances et je les admirais pour le courage dont ils faisaient preuve. Puis les années passant, cela commença à me trotter dans la tête. J’ai toujours été une fan inconditionnelle des réseaux sociaux et de la communication digitale. Puis la vie étant ce qu’elle, j’ai créé mon auto entreprise il y a un an. Ce premier pas fut celui qui me plongea dans le marketing d’influence mais surtout dans ma carrière de freelance.

Freelance : ma nouvelle vie

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours cru que j’aurais un job en entreprise et donc un CDI. Ce fut le cas durant 14 ans. Parfois, la vie, l’âge, les rencontres et l’expérience vous font changer de route. Pour une collaboration, j’ai dû créer mon auto entreprise, c’était le 1er pas vers mon activité actuelle. Mais ça me trottait dans la tête depuis un moment. Partie d’un CDI avec une rupture conventionnelle, j’ai “la chance” de profiter d’allocations chômage, ce qui me permet de payer mes factures en cas de mois creux. Ne trouvant pas de poste “fixe”, j’ai décidé de privilégier mon activité de freelance. Le but est d’en vivre et de pouvoir quitter Paris prochainement. Il est de plus en plus certain que le monde de l’entreprise ne me convient plus. Je dois désormais organiser mes journées différemment. Cela m’oblige à être complètement en dehors de ma zone de confort et gérer le stress autrement. Et surtout trouver ma place au milieu de la concurrence ici et ailleurs.

Organiser son activité de freelance

Mon domaine de prédilection en tant que freelance

De part mon goût prononcé pour les réseaux sociaux, je me suis plongée dans l’influence. Vaste monde où je suis en contact régulier avec des marques, agences de com ou RP. Cela me permet de voir comment les marques et agences fonctionnent, et cela me sert au quotidien. L’influence me passionne, cela me permet de découvrir de nouveaux profils de blogueurs, de nouvelles marques et leurs besoins. Cela me permet également de voir les dessous de ce qu’on ne soupçonne pas toujours. En tant que freelance je me doit de me réinventer constamment, revoir mon organisation et ma façon de bosser. Douter fera partie intégrante de mes journées, mais c’est ce qui me permet de créer et d’avancer toujours plus en dehors de ma zone de confort. Je sais quel type de clients je souhaiterais avoir, mais parfois au début, surtout à Paris, on ne peut pas se permettre de trop faire la fine bouche.

Où découvrir mon profil de freelance

Lorsqu’on devient indépendant, on doit trouver des clients, c’est la base évidemment. Seulement nous ne disposons pas tous d’un réseau ou d’une présence “influente” sur les réseaux. On ne se trouve pas non plus au bon endroit, et je vous assure que Paris n’est pas forcément le bon endroit ! On se doit donc de chercher, fouiller et trouver où présenter nos compétences. Evidemment, vous avez LinkedIn, le réseau social professionnel de référence. Mais on peut également s’inscrire sur des plateformes pensées pour les freelances. Vous pouvez découvrir mon profil et me contacter via la plateforme Malt où je suis inscrite. Depuis le début de l’année où je me concentre un peu plus sur mon freelance, j’ai été contactée 3 fois. 2 devis d’envoyer, 2 validés. C’est peu mais c’est toujours ça ! J’espère continuer sur cette lancée et bien évidemment, n’hésitez pas à partager mon profil autour de vous surtout 🙂




%d blogueurs aiment cette page :